Article consulté :

Tablettes tactiles

Publié par le avr 25, 2012 dans Applications tactiles | Pas de commentaires
tablette ©m.GUIET

La tablette tactile c’est bien !
La preuve en quelques mots :

Raison n°1 > c’est confortable : plus besoin de prendre son ordi portable sur ses genoux (quand on a la chance d’en avoir un !) La tablette c’est ni trop grand ni trop petit, c’est léger et la posture d’usage est libérée de son habitat ! Et oui, on peut marcher ou s’affaler dans son canapé, avec sa tablette !

Raison n°2 > c’est utilisable en vrai !! : si tant est que le designer de l’application en ait décidé ainsi. Libéré de sa souris et de son clavier, notre utilisateur profite simplement et intelligemment de ses doigts pour interagir avec le contenu. C’est simple, pratique et intuitif comme entrée en matière, non ? Quand c’est bien conçu, l’utilisateur ouvre une application qui propose un usage précis. L’interface est également centrée sur cet usage.

Raison n°3 > c’est vivant : la tablette tactile fait parler les journaux, bouger les mots et invite son utilisateur a interagir avec toutes sortes de contenus. Il n’est plus rare de surprendre un « ipadeur » (quand il mange des pommes of cours) regarder la tv sur sa tablette et même faire jouer ses animaux de compagnie ! Preuve à l’appuie :

Enfin bref, la tablette tactile c’est bien.

Mes conseils ?
• Concevez une application simple et centrée sur l’utilisateur ! Il existe encore trop d’outil numérique créé dans le but de flatter l’ego d’un décisionnaire, au détriment de celui pour qui il est conçu : l’utilisateur ;-)
• Il n’est également jamais trop de rappeler que pour concevoir une bonne application il faut clairement identifier l’intention, le message et donc la véritable raison d’être de l’outil ;-)

Écrire un commentaire

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>